Anthony Schrauwen prend la relève à 100% pour Interalu et LCC

Anthony Schrauwen

Depuis cette semaine, Anthony Schrauwen devient l’unique actionnaire du groupe qui regroupe Interalu et LCC, spécialiste des plafonds climatiques et des plafonds métalliques. Cette entreprise familiale appartenait auparavant à Anthony et à son frère aîné qui vend maintenant ses actions à Anthony. "Fiers de ce que nous avons déjà pu réaliser ensemble et nous sommes enthousiaste pour l'avenir", a déclaré Anthony Schrauwen.

Anthony Schrauwen

Affaire de famille

En 1971, le père d'Anthony et Stephan Schrauwen a lancé l'entreprise qui allait devenir Interalu et LCC, deux sociétés sœurs, l'une spécialisée dans la production et l'installation de plafonds climatiques et l'autre en tant que distributeur de plafonds métalliques.

En 1994,  Anthony et son frère Stephan ont rejoint l'entreprise en tant que deuxième génération. Les deux sociétés ont connu une forte croissance sous leur direction, devenant même un leader du marché en Belgique pour Interalu.

«Nous sommes particulièrement fiers d'être une entreprise 100% belge. Notre siège social est situé à Wilrijk, où se trouve également notre atelier de production. Tout ce qui est exporté, jusqu'en Italie et au-delà, est produit à Wilrijk». Avec des bureaux à Luxembourg, Rotterdam et Paris, Interalu est devenu un acteur international sur le marché des plafonds climatiques, des solutions de plafonds qui assurent le refroidissement et le chauffage grâce à des systèmes intégrés.

Ambitieux

Anthony est l'unique actionnaire depuis cette semaine. La position du spécialiste des plafonds climatiques et métalliques est ancré dans la famille. «Nous nous réjouissons de l'avenir avec notre équipe passionnée. Il y a beaucoup de choses au programme: l'année prochaine, nous fêterons notre 50e anniversaire et il y aura également de nouveaux produits », dit-il avec ambition. "Nous voulons nous concentrer encore plus sur l'innovation et la durabilité et je suis convaincu que nous pouvons continuer à faire une différence sur le marché."